The King is dead, long live the King

Les Voix du mississippi - William Ferris"Le blues, c'est les trois L : Living, Loving - et avec un peu de chance, Laughing." B.B.King, Université de Yale, 1977

Nous venons d'apprendre le décès de B.B. King survenu dans la nuit de jeudi.
Cette triste occasion nous permet d'évoquer les liens étroits qui unissaient cette légende du blues au folkloriste américain William Ferris.

   

William Ferris a rencontré pour le première fois B.B. King à l'université de Yale où il l'avait invité pour l'un de ses cours. Ce fut le début d'une longue amitié durant laquelle les deux hommes n'eurent de cesse de promouvoir le blues comme champ d'étude universitaire et trésor culturel de l'état du Mississippi.

En 1980, B.B.King a légué ses archives personnelles à l'Université du Mississippi. C'est sur ces dernières, combinées aux archives de Ferris, que se fondent la B.B. King Blues Collection, la Kenneth Goldstein Folklife Collection ainsi que le magazine Living Blues, trois institutions essentielles dans la reconnaissance du blues et de la culture du Sud des États-Unis.

Le livre de Ferris Les Voix du Mississippi s'attarde longuement sur la carrière et l'importance de B.B. King. Ce dernier revient sur ses débuts au sein du "Chitlin Circuit" dans un entretien rare et émouvant. Ferris a également filmé B.B.King lors de ses prestations à Boston et à Yale. Il en résulte des images fortes, parmi les plus belles jamais réalisées sur cet immense artiste, ainsi qu'une captation live de The Thrill is Gone, donnant toute la mesure de son talent.
Ces performances figurent dans le film Give My Poor Heart Ease, visible sur le DVD intégré au livre Les Voix du Mississippi.

 

In tribute to B.B. King : des documents rares issus de la collection de William Ferris à consulter sur le blog Field Trip South, de l'université de Caroline du Nord.